Un quatrain au hasard         

 

                                                                          

Regrets

 

J'aurais aimé t'écrire un long poème d'adieu

En ciels flamboyants et lointains audacieux

Mais à peine je m'approche, tout alors s'effarouche

Nos silences étoilés,nos fous-rires joyeux...  


           Mustapha Kharmoudi              




 

dernière mise à jour  le 6 octobre 2016

 

 

 m'écrire

 

                          

 

 

 

 

Roman : "Une amance éternelle"

 

Théâtre: "De l'inculture comme arme suprême"

 

Théâtre: "Mieux vaut l'enfer que la vie parmi vous"

 

Théâtre: "l'humanité tout ça tout ça

 

Roman historique : Maroc

 

Théâtre : Ce rien de courant d'air

La saison des figues (nouvelles)

 O Besançon (roman)

Autres textes